Exploitation minière – Wikipédia

1625657233 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

L'extraction de minéraux précieux ou d'autres matériaux géologiques de la Terre

Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
1625657231 97 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Mineur de soufre avec du soufre transporté du sol du volcan Ijen (2015)
Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Carte minière active mondiale simplifiée

Exploitation minière est l'extraction de minéraux précieux ou d'autres matériaux géologiques de la Terre, généralement à partir d'un gisement, d'un filon, d'une veine, d'un filon, d'un récif ou d'un placer. Ces gisements forment une matière première minéralisée qui présente un intérêt économique pour le mineur.

Les minerais récupérés par l'exploitation minière comprennent les métaux, le charbon, le schiste bitumineux, les pierres précieuses, le calcaire, la craie, la pierre dimensionnelle, le sel gemme, la potasse, le gravier et l'argile. L'exploitation minière est nécessaire pour obtenir tout matériau qui ne peut pas être cultivé par des procédés agricoles, ou qui peut être créé artificiellement dans un laboratoire ou une usine. L'exploitation minière au sens large comprend l'extraction de toute ressource non renouvelable telle que le pétrole, le gaz naturel ou même l'eau.

Les processus miniers modernes impliquent la prospection de gisements de minerai, l'analyse du potentiel de profit d'une mine proposée, l'extraction des matériaux souhaités et la remise en état finale du terrain après la fermeture de la mine.(1)

Les opérations minières créent généralement un impact environnemental négatif, à la fois pendant l'activité minière et après la fermeture de la mine. Par conséquent, la plupart des pays du monde ont adopté des réglementations pour réduire l'impact. La sécurité au travail est également une préoccupation depuis longtemps, et les pratiques modernes ont considérablement amélioré la sécurité dans les mines.

Histoire(Éditer)

Préhistoire(Éditer)

Depuis le début de la civilisation, les gens ont utilisé la pierre, la céramique et, plus tard, les métaux trouvés près de la surface de la Terre. Ceux-ci ont été utilisés pour fabriquer des outils et des armes précoces; par exemple, le silex de haute qualité trouvé dans le nord de la France, le sud de l'Angleterre et la Pologne a été utilisé pour créer des outils en silex.(2) Des mines de silex ont été découvertes dans des zones de craie où les veines de la pierre étaient suivies sous terre par des puits et des galeries. Les mines de Grimes Graves et de Krzemionki sont particulièrement célèbres et, comme la plupart des autres mines de silex, sont d'origine néolithique (vers 4000-3000 av. J.-C.). D'autres roches dures extraites ou collectées pour les haches comprenaient la pierre verte de l'industrie de la hache de Langdale basée dans le Lake District anglais.(citation requise)
La mine la plus ancienne connue dans les archives archéologiques est la mine Ngwenya à Eswatini (Swaziland), dont la datation au radiocarbone date d'environ 43 000 ans. Sur ce site, les humains du paléolithique ont extrait de l'hématite pour fabriquer l'ocre pigmentaire rouge.(3)(4) On pense que des mines d'un âge similaire en Hongrie sont des sites où les Néandertaliens ont peut-être extrait du silex pour des armes et des outils.(5)

L'Egypte ancienne(Éditer)

1625657231 352 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Les anciens Égyptiens ont extrait de la malachite à Maadi.(6) Au début, les Égyptiens utilisaient les pierres de malachite vert vif pour les ornements et la poterie. Plus tard, entre 2613 et 2494 avant JC, de grands projets de construction ont nécessité des expéditions à l'étranger dans la région de Wadi Maghareh afin d'obtenir des minéraux et d'autres ressources non disponibles en Égypte même.(7) Des carrières de turquoise et de cuivre ont également été découvertes à Wadi Hammamat, Tura, Assouan et divers autres sites nubiens de la péninsule du Sinaï et à Timna.(7)

L'exploitation minière en Egypte a eu lieu dans les premières dynasties. Les mines d'or de Nubie étaient parmi les plus grandes et les plus étendues de l'Egypte ancienne. Ces mines sont décrites par l'auteur grec Diodorus Siculus, qui mentionne le brûlage comme une méthode utilisée pour briser la roche dure contenant l'or. L'un des complexes est représenté sur l'une des premières cartes connues. Les mineurs broyaient le minerai et le broyaient en une fine poudre avant de laver la poudre pour la poussière d'or.(citation requise)

Grèce antique et Rome(Éditer)

1625657231 829 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

L'exploitation minière en Europe a une très longue histoire. Les exemples incluent les mines d'argent de Laurium, qui ont aidé à soutenir la cité-État grecque d'Athènes. Bien qu'ils aient eu plus de 20 000 esclaves qui les travaillaient, leur technologie était essentiellement identique à celle de leurs prédécesseurs de l'âge du bronze.(8) Dans d'autres mines, comme sur l'île de Thassos, le marbre a été extrait par les Pariens après leur arrivée au 7ème siècle avant JC.(9) Le marbre a été expédié et les archéologues ont découvert plus tard qu'il avait été utilisé dans des bâtiments tels que le tombeau d'Amphipolis. Philippe II de Macédoine, le père d'Alexandre le Grand, s'empara des mines d'or du mont Pangée en 357 av. J.-C. pour financer ses campagnes militaires.(dix) Il a également capturé des mines d'or en Thrace pour frapper des pièces de monnaie, produisant finalement 26 tonnes par an.

Cependant, ce sont les Romains qui ont développé des méthodes d'exploitation minière à grande échelle, en particulier l'utilisation de grands volumes d'eau amenés à la mine par de nombreux aqueducs. L'eau était utilisée à diverses fins, notamment l'élimination des morts-terrains et des débris rocheux, appelée exploitation minière hydraulique, ainsi que le lavage des minerais broyés ou concassés et la conduite de machines simples.

Les Romains utilisaient des méthodes d'extraction hydraulique à grande échelle pour prospecter les veines de minerai, en particulier une forme d'exploitation désormais obsolète connue sous le nom de hushing. Ils ont construit de nombreux aqueducs pour approvisionner en eau la mine. Là, l'eau stockée dans de grands réservoirs et réservoirs. Lorsqu'un réservoir plein a été ouvert, le flot d'eau a évacué le mort-terrain pour exposer le substratum rocheux en dessous et toutes les veines d'or. La roche a ensuite été travaillée par mise au feu pour chauffer la roche, qui serait éteinte avec un jet d'eau. Le choc thermique qui en a résulté a fissuré la roche, lui permettant d'être enlevée par d'autres jets d'eau des réservoirs supérieurs. Les mineurs romains utilisaient des méthodes similaires pour exploiter les gisements de cassitérite en Cornouailles et le minerai de plomb dans les Pennines.

Les méthodes avaient été développées par les Romains en Espagne en 25 après JC pour exploiter de grands gisements d'or alluvionnaire, le plus grand site étant à Las Medulas, où sept longs aqueducs capturaient les rivières locales et évacuaient les gisements. Les Romains exploitaient également l'argent présent dans la galène argentifère des mines de Carthagène (Cartago Nova), Linares (Castulo), Plasenzuela et Azuaga, parmi tant d'autres.(11) L'Espagne était l'une des régions minières les plus importantes, mais toutes les régions de l'Empire romain étaient exploitées. En Grande-Bretagne, les indigènes exploitaient des minerais depuis des millénaires,(12) mais après la conquête romaine, l'ampleur des opérations a considérablement augmenté, car les Romains avaient besoin des ressources de Britannia, en particulier de l'or, de l'argent, de l'étain et du plomb.

Les techniques romaines ne se limitaient pas à l'exploitation minière à ciel ouvert. Ils ont suivi les filons de minerai sous terre une fois que l'exploitation à ciel ouvert n'était plus possible. À Dolaucothi, ils ont obstrué les filons et creusé des galeries dans la roche nue pour drainer les chantiers. Les mêmes galeries ont également été utilisées pour ventiler les chantiers, ce qui est particulièrement important lors de l'utilisation du feu. Dans d'autres parties du site, ils ont pénétré la nappe phréatique et asséché les mines à l'aide de plusieurs types de machines, notamment des roues hydrauliques inversées. Ceux-ci ont été largement utilisés dans les mines de cuivre de Rio Tinto en Espagne, où une séquence comprenait 16 roues de ce type disposées par paires et soulevant de l'eau sur environ 24 mètres (79 pieds). Ils ont été travaillés comme des tapis roulants avec des mineurs debout sur les lattes supérieures. De nombreux exemples de tels dispositifs ont été trouvés dans d'anciennes mines romaines et certains exemples sont maintenant conservés au British Museum et au National Museum of Wales.(13)

L'Europe médiévale(Éditer)

1625657231 486 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
1625657231 775 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Galerie, XIIe-XIIIe siècle, Allemagne

L'exploitation minière en tant qu'industrie a subi des changements spectaculaires dans l'Europe médiévale. L'industrie minière au début du Moyen Âge était principalement axée sur l'extraction du cuivre et du fer. D'autres métaux précieux étaient également utilisés, principalement pour la dorure ou le monnayage. Initialement, de nombreux métaux étaient obtenus par exploitation à ciel ouvert, et le minerai était principalement extrait à de faibles profondeurs, plutôt que par des puits de mine profonds. Autour du 14ème siècle, l'utilisation croissante d'armes, d'armures, d'étriers et de fers à cheval a considérablement augmenté la demande de fer. Les chevaliers médiévaux, par exemple, étaient souvent chargés de jusqu'à 100 livres (45 kg) d'armures en plaques ou en maillons de chaîne en plus d'épées, de lances et d'autres armes.(14) La dépendance écrasante du fer à des fins militaires a stimulé les processus de production et d'extraction du fer.

La crise de l'argent de 1465 s'est produite lorsque toutes les mines avaient atteint des profondeurs auxquelles les puits ne pouvaient plus être pompés à sec avec la technologie disponible.(15) Bien qu'une utilisation accrue des billets de banque, du crédit et des pièces de cuivre au cours de cette période ait diminué la valeur et la dépendance à l'égard des métaux précieux, l'or et l'argent restaient toujours essentiels à l'histoire de l'exploitation minière médiévale.

En raison des différences dans la structure sociale de la société, l'extraction croissante de gisements minéraux s'est étendue de l'Europe centrale à l'Angleterre au milieu du XVIe siècle. Sur le continent, les gisements minéraux appartenaient à la couronne, et ce droit régalien était vigoureusement maintenu. Mais en Angleterre, les droits miniers royaux étaient limités à l'or et à l'argent (dont l'Angleterre n'avait pratiquement aucun gisement) par une décision judiciaire de 1568 et une loi de 1688. L'Angleterre possédait des minerais de fer, de zinc, de cuivre, de plomb et d'étain. Les propriétaires qui possédaient les métaux de base et le charbon dans leurs domaines étaient alors fortement incités à extraire ces métaux ou à louer les gisements et à percevoir des redevances auprès des exploitants miniers. Des capitaux anglais, allemands et néerlandais combinés pour financer l'extraction et le raffinage. Des centaines de techniciens et d'ouvriers allemands ont été amenés ; en 1642, une colonie de 4 000 étrangers exploitait et fondait du cuivre à Keswick, dans les montagnes du nord-ouest.(16)

L'utilisation de l'énergie hydraulique sous forme de moulins à eau était très répandue. Les moulins à eau étaient utilisés pour broyer le minerai, extraire le minerai des puits et ventiler les galeries en actionnant des soufflets géants. La poudre noire a été utilisée pour la première fois dans l'exploitation minière à Selmecbánya, Royaume de Hongrie (aujourd'hui Banská Štiavnica, Slovaquie) en 1627.(17) La poudre noire a permis au dynamitage de la roche et de la terre de desserrer et de révéler des veines de minerai. Le dynamitage était beaucoup plus rapide que l'allumage du feu et permettait l'extraction de métaux et de minerais auparavant impénétrables.(18) En 1762, la première académie des mines au monde a été créée dans la même ville.

L'adoption généralisée d'innovations agricoles telles que le soc de charrue en fer, ainsi que l'utilisation croissante du métal comme matériau de construction, ont également été une force motrice dans la formidable croissance de l'industrie du fer au cours de cette période. Des inventions comme l'arrastra étaient souvent utilisées par les Espagnols pour pulvériser le minerai après avoir été extrait. Cet appareil était alimenté par des animaux et utilisait les mêmes principes que ceux utilisés pour le battage des céréales.(19)

Une grande partie de la connaissance des techniques minières médiévales provient de livres tels que Biringuccio De la pirotechnie et probablement le plus important de Georg Agricola De re metallica (1556). Ces livres détaillent de nombreuses méthodes d'extraction différentes utilisées dans les mines allemandes et saxonnes. Un problème majeur dans les mines médiévales, qu'Agricola explique en détail, était l'élimination de l'eau des puits miniers. Alors que les mineurs creusaient plus profondément pour accéder à de nouvelles veines, les inondations sont devenues un obstacle très réel. L'industrie minière est devenue considérablement plus efficace et prospère avec l'invention des pompes à traction mécanique et animale.

Afrique(Éditer)

La métallurgie du fer en Afrique remonte à plus de quatre mille ans. A partir du 19ème siècle, l'extraction de l'or et du diamant en Afrique australe a eu des conséquences politiques et sociales majeures.

Océanie(Éditer)

L'extraction de l'or et du charbon a commencé en Australie et en Nouvelle-Zélande au 19ème siècle. Le nickel est devenu important dans l'économie de la Nouvelle-Calédonie.

Aux Fidji, en 1934, l'Emperor Gold Mining Company Ltd. a établi des opérations à Vatukoula, suivie en 1935 par les Loloma Gold Mines, N.L., puis par Fiji Mines Development Ltd. (alias Dolphin Mines Ltd.). Ces développements ont inauguré un « boom minier », avec une production d'or multipliée par plus de cent, passant de 931,4 onces en 1934 à 107 788,5 onces en 1939, un ordre de grandeur alors comparable à la production combinée de la Nouvelle-Zélande et des États de l'Est de l'Australie.(20)

Amériques(Éditer)

1625657231 21 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

À l'époque préhistorique, les premiers Américains ont extrait de grandes quantités de cuivre le long de la péninsule Keweenaw du lac Supérieur et à proximité de l'île Royale; le cuivre métallique était encore présent près de la surface à l'époque coloniale.(21)(22)(23) Les peuples autochtones utilisaient le cuivre du lac Supérieur depuis au moins 5 000 ans;(21) des outils en cuivre, des pointes de flèches et d'autres artefacts faisant partie d'un vaste réseau commercial indigène ont été découverts. De plus, l'obsidienne, le silex et d'autres minéraux ont été extraits, exploités et commercialisés.(22) Les premiers explorateurs français qui ont rencontré les sites(éclaircissements nécessaires) n'a pas utilisé les métaux en raison des difficultés de leur transport,(22) mais le cuivre a finalement été(lorsque?) commercialisés sur tout le continent le long des grands axes fluviaux.(citation requise)

1625657231 594 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Au début de l'histoire coloniale des Amériques, « l'or et l'argent indigènes ont été rapidement expropriés et renvoyés en Espagne dans des flottes de galions chargés d'or et d'argent »,(24) l'or et l'argent provenant principalement de mines d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. La turquoise datée de 700 après JC a été extraite en Amérique précolombienne; dans le district minier de Cerillos au Nouveau-Mexique, une estimation d'"environ 15 000 tonnes de roche avaient été extraites du mont Chalchihuitl à l'aide d'outils en pierre avant 1700".(25)(26)

En 1727, Louis Denys (Denis) (1675-1741), sieur de La Ronde – frère de Simon-Pierre Denys de Bonaventure et gendre de René Chartier – prend le commandement du fort La Pointe à Chequamegon Bay ; où les indigènes l'ont informé d'une île de cuivre. La Ronde obtint de la couronne française la permission d'exploiter des mines en 1733, devenant « le premier mineur pratique sur le lac Supérieur » ; sept ans plus tard, l'exploitation minière a été interrompue par une épidémie entre les tribus Sioux et Chippewa.(27)

L'exploitation minière aux États-Unis s'est généralisée au XIXe siècle et le Congrès des États-Unis a adopté la General Mining Act de 1872 pour encourager l'exploitation minière des terres fédérales.(28) Comme pour la ruée vers l'or en Californie au milieu du XIXe siècle, l'extraction de minéraux et de métaux précieux, ainsi que l'élevage, sont devenus un facteur déterminant de l'expansion vers l'ouest des États-Unis jusqu'à la côte du Pacifique. Avec l'exploration de l'Ouest, des camps miniers ont surgi et « ont exprimé un esprit distinctif, un héritage durable pour la nouvelle nation » ; Les Gold Rusers connaîtraient les mêmes problèmes que les Land Rusers de l'Ouest transitoire qui les ont précédés.(29) Aidés par les chemins de fer, de nombreuses personnes ont voyagé vers l'Ouest pour des opportunités de travail dans l'exploitation minière. Des villes occidentales telles que Denver et Sacramento sont à l'origine des villes minières.(citation requise)

Lorsque de nouvelles zones étaient explorées, c'était généralement l'or (placer puis filon) puis l'argent qui étaient pris en possession et extraits en premier. D'autres métaux attendraient souvent les chemins de fer ou les canaux, car la poussière d'or grossière et les pépites ne nécessitent pas de fusion et sont faciles à identifier et à transporter.(23)

La modernité(Éditer)

1625657231 597 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Vue montrant des vêtements de mineurs suspendus par des poulies, ainsi que des lavabos et un système de ventilation, Kirkland Lake, Ontario, 1936.

Au début du 20e siècle, la ruée vers l'or et l'argent vers l'ouest des États-Unis a également stimulé l'extraction du charbon ainsi que des métaux de base tels que le cuivre, le plomb et le fer. Les régions modernes du Montana, de l'Utah, de l'Arizona et plus tard de l'Alaska sont devenues des fournisseurs prédominants de cuivre dans le monde, qui demandait de plus en plus de cuivre pour les produits électriques et ménagers.(30) L'industrie minière du Canada a connu une croissance plus lente que celle des États-Unis en raison des limites des transports, des capitaux et de la concurrence américaine; L'Ontario était le principal producteur du début du 20e siècle de nickel, de cuivre et d'or.(30)

Pendant ce temps, l'Australie a connu la ruée vers l'or australienne et, dans les années 1850, elle produisait 40 % de l'or mondial, suivie de la création de grandes mines telles que la mine Mount Morgan, qui a fonctionné pendant près de cent ans, le gisement de minerai de Broken Hill (l'un des les plus grands gisements de zinc-plomb) et les mines de fer d'Iron Knob. Après des baisses de production, un autre boom de l'exploitation minière a eu lieu dans les années 1960. Aujourd'hui, au début du 21e siècle, l'Australie reste un important producteur mondial de minéraux.(31)

Au début du 21e siècle, une industrie minière mondialisée composée de grandes sociétés multinationales est apparue. Les pics minéraux et les impacts environnementaux sont également devenus une préoccupation. Différents éléments, en particulier les minéraux de terres rares, ont commencé à augmenter en demande en raison des nouvelles technologies.(citation requise)

Développement minier et cycle de vie(Éditer)

1625657231 904 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Le processus d'exploitation minière, de la découverte d'un corps minéralisé à l'extraction de minéraux et enfin au retour du terrain à son état naturel, comprend plusieurs étapes distinctes. La première est la découverte du corps minéralisé, qui est effectuée par la prospection ou l'exploration pour trouver et ensuite définir l'étendue, l'emplacement et la valeur du corps minéralisé. Cela conduit à une estimation mathématique des ressources pour estimer la taille et la teneur du gisement.

Cette estimation est utilisée pour mener une étude de préfaisabilité afin de déterminer l'économie théorique du gisement de minerai. Cela identifie, dès le début, si des investissements supplémentaires dans des études d'estimation et d'ingénierie sont justifiés et identifie les principaux risques et domaines pour des travaux ultérieurs. L'étape suivante consiste à mener une étude de faisabilité pour évaluer la viabilité financière, les risques techniques et financiers et la robustesse du projet.

C'est à ce moment que la société minière prend la décision de développer la mine ou de se retirer du projet. Cela comprend la planification de la mine pour évaluer la partie économiquement récupérable du gisement, la métallurgie et la récupération du minerai, la commercialisation et l'exigibilité des concentrés de minerai, les problèmes d'ingénierie, les coûts d'usinage et d'infrastructure, les besoins en financement et en fonds propres, et une analyse de la mine proposée à partir du l'excavation initiale jusqu'à la remise en état. La proportion d'un gisement économiquement récupérable dépend du facteur d'enrichissement du minerai dans la région.

Pour accéder au gisement de minerai dans une zone, il est souvent nécessaire d'exploiter ou d'enlever des déchets qui ne présentent pas d'intérêt immédiat pour le mineur. Le mouvement total du minerai et des déchets constitue le processus d'extraction. Souvent, plus de déchets que de minerai sont extraits pendant la durée de vie d'une mine, selon la nature et l'emplacement du gisement. L'enlèvement et le placement des déchets représentent un coût majeur pour l'exploitant minier, de sorte qu'une caractérisation détaillée des déchets constitue une partie essentielle du programme d'exploration géologique pour une opération minière.

Une fois que l'analyse détermine qu'un corps minéralisé donné vaut la peine d'être récupéré, le développement commence pour créer un accès au corps minéralisé. Les bâtiments miniers et les usines de traitement sont construits et tout l'équipement nécessaire est obtenu. L'exploitation de la mine pour récupérer le minerai commence et se poursuit aussi longtemps que la société exploitant la mine juge qu'il est économique de le faire. Une fois que tout le minerai que la mine peut produire de manière rentable est récupéré, la remise en état commence pour rendre le terrain utilisé par la mine apte à une utilisation future.

Nonobstant les défis techniques et économiques, un développement minier réussi doit également tenir compte des facteurs humains. Les conditions de travail sont primordiales pour le succès, en particulier en ce qui concerne les expositions aux poussières, aux rayonnements, au bruit, aux risques d'explosifs et aux vibrations, ainsi qu'aux normes d'éclairage. Aujourd'hui, l'exploitation minière doit de plus en plus aborder les impacts environnementaux et communautaires, y compris les dimensions psychologiques et sociologiques. Ainsi, l'éducateur minier Frank TM White (1909-1971) a élargi l'attention à « l'environnement total de l'exploitation minière », y compris une référence au développement communautaire autour de l'exploitation minière et à la manière dont l'exploitation minière est représentée dans une société urbaine, qui dépend de l'industrie, bien que apparemment inconscient de cette dépendance. Il a déclaré : « … dans le passé, les ingénieurs miniers n'ont pas été appelés à étudier les problèmes psychologiques, sociologiques et personnels de leur propre industrie – des aspects qui prennent aujourd'hui une importance considérable. L'ingénieur minier doit rapidement étendre ses connaissances et son influence à ces nouveaux domaines.(32)

Technique(Éditer)

1625657231 767 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Les techniques d'exploitation minière peuvent être divisées en deux types d'excavation courants : l'exploitation minière à ciel ouvert et l'exploitation minière souterraine (souterraine). Aujourd'hui, l'exploitation à ciel ouvert est beaucoup plus courante, et produit, par exemple, 85 % des minéraux (hors pétrole et gaz naturel) aux États-Unis, dont 98 % de minerais métalliques.(33)

Les cibles sont divisées en deux catégories générales de matériaux : gisements de placers, composé de minéraux précieux contenus dans des graviers de rivière, des sables de plage et d'autres matériaux non consolidés ; et gisements filoniens, où des minéraux précieux se trouvent dans des veines, des couches ou des grains minéraux généralement répartis dans une masse de roche réelle. Les deux types de gisement de minerai, placer ou filon, sont exploités par des méthodes de surface et souterraines.(citation requise)

Une partie de l'extraction, y compris une grande partie des éléments des terres rares et de l'extraction de l'uranium, se fait par des méthodes moins courantes, telles que la lixiviation in situ : cette technique consiste à creuser ni en surface ni sous terre. L'extraction des minéraux cibles par cette technique nécessite qu'ils soient solubles, par exemple la potasse, le chlorure de potassium, le chlorure de sodium, le sulfate de sodium, qui se dissolvent dans l'eau. Certains minéraux, tels que les minéraux de cuivre et l'oxyde d'uranium, nécessitent des solutions d'acide ou de carbonate pour se dissoudre.(34)(35)

Surface(Éditer)

L'exploitation minière à ciel ouvert se fait en enlevant (décapant) la végétation de surface, la terre et, si nécessaire, les couches de substrat rocheux afin d'atteindre les gisements de minerai enfouis. Les techniques d'exploitation à ciel ouvert comprennent : l'exploitation à ciel ouvert, qui est la récupération de matériaux à partir d'une mine à ciel ouvert dans le sol, l'exploitation en carrière, identique à l'exploitation à ciel ouvert, sauf qu'elle fait référence au sable, à la pierre et à l'argile ;(36) l'exploitation à ciel ouvert, qui consiste à retirer les couches de surface pour révéler le minerai/les filons en dessous ; et l'enlèvement du sommet d'une montagne, généralement associé à l'extraction du charbon, qui consiste à enlever le sommet d'une montagne pour atteindre les gisements de minerai en profondeur. La plupart (mais pas tous) des gisements de placers, en raison de leur nature peu profonde, sont exploités par des méthodes de surface. Enfin, l'exploitation minière des décharges implique des sites où les décharges sont excavées et traitées.(37) L'exploitation minière en décharge a été considérée comme une solution pour faire face aux émissions de méthane à long terme et à la pollution locale.(38)

1625657231 24 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Haut mur(Éditer)

1625657231 787 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Exploitation minière à haute paroi de Coalburg Seam à ADDCAR 16 Logan County WV

L'exploitation minière à haute paroi est une autre forme d'exploitation minière à ciel ouvert issue de l'exploitation à la tarière. Dans l'exploitation minière à haute paroi, le filon de charbon est pénétré par un mineur continu propulsé par un mécanisme de transfert hydraulique Push-beam (PTM). Un cycle typique comprend le soutirage (lancement-poussée vers l'avant) et le cisaillement (élévation et abaissement de la flèche de la tête de coupe pour couper toute la hauteur de la veine de charbon). Au fur et à mesure que le cycle de récupération du charbon se poursuit, la tête de coupe est progressivement lancée dans la veine de charbon sur 19,72 pieds (6,01 m). Ensuite, le mécanisme de transfert de poutre de poussée (PTM) insère automatiquement une poutre de poussée rectangulaire de 19,72 pieds (6,01 m) de long (segment de convoyeur à vis) dans la section centrale de la machine entre la tête motrice et la tête de coupe. Le système Push-beam peut pénétrer à près de 1 000 pieds (300 m) dans la veine de charbon. Un système d'extraction à haute paroi breveté utilise des tarières enfermées à l'intérieur de la poutre de poussée qui empêchent le charbon extrait d'être contaminé par des débris de roche pendant le processus de transport. À l'aide d'une imagerie vidéo et/ou d'un capteur à rayons gamma et/ou d'autres systèmes Geo-Radar comme un capteur de détection d'interface charbon-roche (CID), l'opérateur peut voir à l'avance la projection de l'interface filon-roche et guider la progression continue du mineur . L'exploitation minière à haute paroi peut produire des milliers de tonnes de charbon dans des opérations de contour avec des bancs étroits, des zones précédemment minées, des applications de mines en tranchée et des veines à fort pendage avec un système de pompe à débit d'eau contrôlé et/ou un système de ventilation de gaz (inerte).(citation requise)

L'exploitation minière souterraine(Éditer)

1625657231 704 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Mantrip utilisé pour le transport des mineurs dans une mine souterraine
1625657231 952 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Caterpillar Highwall Miner HW300 – Technologie de rapprochement entre l'exploitation minière souterraine et à ciel ouvert

L'exploitation minière souterraine consiste à creuser des tunnels ou des puits dans la terre pour atteindre des gisements de minerai enfouis. Le minerai, pour le traitement, et les stériles, pour l'élimination, sont amenés à la surface par les tunnels et les puits. L'exploitation minière souterraine peut être classée selon le type de puits d'accès utilisés et la méthode d'extraction ou la technique utilisée pour atteindre le gisement minéral. L'exploitation de galeries utilise des tunnels d'accès horizontaux, l'exploitation de pente utilise des puits d'accès à pente diagonale et l'exploitation de puits utilise des puits d'accès verticaux. L'exploitation minière dans des formations rocheuses dures et molles nécessite des techniques différentes.(citation requise)

D'autres méthodes incluent l'extraction par chantier de retrait, qui exploite vers le haut, créant une pièce souterraine en pente, l'exploitation minière à long mur, qui broie une longue surface de minerai sous terre, et l'extraction par pièce et pilier, qui retire le minerai des pièces tout en laissant les piliers en place pour soutenir le toit de la pièce. L'extraction de pièces et de piliers conduit souvent à une exploitation minière en retrait, dans laquelle les piliers de soutien sont retirés lorsque les mineurs se retirent, permettant à la pièce de s'effondrer, libérant ainsi plus de minerai. Les autres méthodes d'exploitation minière souterraine comprennent l'exploitation minière de roches dures, qui est l'extraction de matériaux de roche dure (ignée, métamorphique ou sédimentaire), l'exploitation de trous de forage, l'extraction par galeries et remblais, l'extraction de longs trous sur pente, la spéléologie sous-niveau et la spéléologie en blocs.(citation requise)

Machines(Éditer)

1625657231 950 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
1625657231 321 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Une dragline Bucyrus Erie 2570 et un camion de transport CAT 797 à la mine de charbon à ciel ouvert North Antelope Rochelle

La machinerie lourde est utilisée dans l'exploitation minière pour explorer et développer des sites, pour enlever et stocker des morts-terrains, pour casser et enlever des roches de dureté et de ténacité diverses, pour traiter le minerai et pour réaliser des projets de remise en état après la fermeture de la mine. Bulldozers, perceuses, explosifs et camions sont tous nécessaires pour creuser le terrain. Dans le cas de l'exploitation des placers, le gravier non consolidé, ou alluvion, est introduit dans des machines constituées d'une trémie et d'un tamis à secousses ou d'un trommel qui libère les minéraux souhaités des déchets de gravier. Les minéraux sont ensuite concentrés à l'aide d'écluses ou de gabarits.(citation requise)

De grandes foreuses sont utilisées pour creuser des puits, excaver des chantiers et obtenir des échantillons pour analyse. Les tramways sont utilisés pour transporter les mineurs, les minéraux et les déchets. Les ascenseurs transportent les mineurs dans et hors des mines, et déplacent la roche et le minerai, et les machines dans et hors des mines souterraines. D'énormes camions, pelles et grues sont utilisés dans l'exploitation minière à ciel ouvert pour déplacer de grandes quantités de morts-terrains et de minerai. Les usines de traitement utilisent de grands concasseurs, broyeurs, réacteurs, torréfacteurs et autres équipements pour consolider le matériau riche en minéraux et extraire les composés et métaux souhaités du minerai.(citation requise)

Traitement(Éditer)

Une fois le minéral extrait, il est souvent ensuite traité. La science de la métallurgie extractive est un domaine spécialisé de la science de la métallurgie qui étudie l'extraction de métaux précieux de leurs minerais, en particulier par des moyens chimiques ou mécaniques.(39)(40)

Le traitement des minéraux (ou traitement des minéraux) est un domaine spécialisé de la science de la métallurgie qui étudie les moyens mécaniques de concassage, de broyage et de lavage qui permettent la séparation (métallurgie extractive) des métaux ou minéraux précieux de leur gangue (déchets). Le traitement du minerai de placer consiste en des méthodes de séparation dépendant de la gravité, telles que des sas. Seules des secousses ou des lavages mineurs peuvent être nécessaires pour désagréger (dégrouper) les sables ou les graviers avant le traitement. Le traitement du minerai d'une mine filonienne, qu'il s'agisse d'une mine à ciel ouvert ou souterraine, exige que le minerai de roche soit broyé et pulvérisé avant le début de l'extraction des minéraux de valeur. Une fois le filon broyé, la récupération des minéraux précieux se fait par une ou une combinaison de plusieurs techniques mécaniques et chimiques.(citation requise)

Étant donné que la plupart des métaux sont présents dans les minerais sous forme d'oxydes ou de sulfures, le métal doit être réduit à sa forme métallique. Ceci peut être accompli par des moyens chimiques tels que la fusion ou par réduction électrolytique, comme dans le cas de l'aluminium. La géométallurgie combine les sciences géologiques avec la métallurgie extractive et l'exploitation minière.(citation requise)

En 2018, dirigés par le professeur de chimie et de biochimie Bradley D. Smith, les chercheurs de l'Université de Notre Dame « ont inventé une nouvelle classe de molécules dont la forme et la taille leur permettent de capturer et de contenir des ions de métaux précieux », rapporte une étude publiée par le Journal of l'American Chemical Society. La nouvelle méthode "convertit le minerai contenant de l'or en acide chloraurique et l'extrait à l'aide d'un solvant industriel. Les molécules du conteneur sont capables de séparer sélectivement l'or du solvant sans utiliser de décapage à l'eau". Les molécules nouvellement développées permettent d'éliminer le stripping à l'eau, alors que l'exploitation minière « repose traditionnellement sur une méthode vieille de 125 ans qui traite le minerai aurifère avec de grandes quantités de cyanure de sodium toxique… ce nouveau procédé a un impact environnemental plus doux et que, outre l'or, il peut être utilisé pour capturer d'autres métaux tels que le platine et le palladium », et pourrait également être utilisé dans les processus d'exploitation minière urbaine qui éliminent les métaux précieux des flux d'eaux usées.(41)

Effets environnementaux(Éditer)

1625657231 214 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
1625657231 964 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Un précipité d'hydroxyde de fer tache un cours d'eau qui reçoit un drainage acide provenant de l'extraction de charbon à ciel ouvert.

Les exploitants miniers de la plupart des pays sont tenus de respecter des codes stricts en matière d'environnement et de réhabilitation afin de minimiser l'impact environnemental et d'éviter d'avoir un impact sur la santé humaine. Ces codes et règlements exigent tous les étapes communes d'évaluation d'impact environnemental, d'élaboration de plans de gestion environnementale, de planification de la fermeture de la mine (qui doit être effectuée avant le début des opérations minières) et de surveillance environnementale pendant l'exploitation et après la fermeture. Cependant, dans certaines régions, en particulier dans les pays en développement, les réglementations gouvernementales peuvent ne pas être bien appliquées.(citation requise)

Pour les grandes sociétés minières et toute entreprise recherchant un financement international, il existe un certain nombre d'autres mécanismes pour faire respecter les normes environnementales. Celles-ci concernent généralement des normes de financement telles que les Principes de l'Équateur, les normes environnementales de la SFI et les critères d'investissement socialement responsable. Les sociétés minières ont utilisé cette surveillance du secteur financier pour plaider en faveur d'un certain niveau d'autoréglementation de l'industrie.(42) En 1992, un projet de code de conduite pour les sociétés transnationales a été proposé au Sommet de la Terre de Rio par le Centre des Nations Unies pour les sociétés transnationales (UNCTC), mais le Conseil des entreprises pour le développement durable (BCSD) et la Chambre de commerce internationale (ICC) ont soutenu avec succès pour l'autorégulation à la place.(43)

Cela a été suivi par la Global Mining Initiative qui a été lancée par neuf des plus grandes sociétés métallurgiques et minières et qui a conduit à la formation du Conseil international des mines et métaux, dont le but était « d'agir comme un catalyseur » dans un effort pour améliorer performance sociale et environnementale dans l'industrie minière et métallurgique à l'échelle internationale.(42) L'industrie minière a fourni des fonds à divers groupes de conservation, dont certains ont travaillé avec des programmes de conservation qui sont en contradiction avec une acceptation émergente des droits des peuples autochtones – en particulier le droit de prendre des décisions sur l'utilisation des terres.(44)

La certification des mines avec de bonnes pratiques se fait par l'intermédiaire de l'Organisation internationale de normalisation (ISO). Par exemple, les normes ISO 9000 et ISO 14001, qui certifient un « système de management environnemental auditable », impliquent des inspections brèves, bien qu'elles aient été accusées de manque de rigueur.(éclaircissements nécessaires)(42):183-84 Certification is also available through Ceres' Global Reporting Initiative, but these reports are voluntary and unverified. Miscellaneous other certification programs exist for various projects, typically through nonprofit groups.(42):185–86

The purpose of a 2012 EPS PEAKS paper(45) was to provide evidence on policies managing ecological costs and maximise socio-economic benefits of mining using host country regulatory initiatives. It found existing literature suggesting donors encourage developing countries to:

  • Make the environment-poverty link and introduce cutting-edge wealth measures and natural capital accounts.
  • Reform old taxes in line with more recent financial innovation, engage directly with the companies, enacting land use and impact assessments, and incorporate specialised support and standards agencies.
  • Set in play transparency and community participation initiatives using the wealth accrued.

Waste(edit)

1625657231 378 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Location of waste rock storage (center) at Teghut (village) Copper-Molybdenum Mine in Armenia's northern Lori province.

Ore mills generate large amounts of waste, called tailings. For example, 99 tons of waste are generated per ton of copper, with even higher ratios in gold mining – because only 5.3 g of gold is extracted per ton of ore, a ton of gold produces 200,000 tons of tailings.(46) (As time goes on and richer deposits are exhausted – and technology improves to permit – this number is going down to .5 g and less.) These tailings can be toxic. Tailings, which are usually produced as a slurry, are most commonly dumped into ponds made from naturally existing valleys.(47) These ponds are secured by impoundments (dams or embankment dams).(47) In 2000 it was estimated that 3,500 tailings impoundments existed, and that every year, 2 to 5 major failures and 35 minor failures occurred;(48) for example, in the Marcopper mining disaster at least 2 million tons of tailings were released into a local river.(48) In 2015, Barrick Gold spilled over 1 million liters of cyanide into a total of five rivers in Argentina near their Veladero mine.(49) In central Finland, Talvivaara Terrafame polymetal mine waste effluent since 2008 and numerous leaks of saline mine water has resulted in ecological collapse of nearby lake.(50) Subaqueous tailings disposal is another option.(47) The mining industry has argued that submarine tailings disposal (STD), which disposes of tailings in the sea, is ideal because it avoids the risks of tailings ponds; although the practice is illegal in the United States and Canada, it is used in the developing world.(51)

The waste is classified as either sterile or mineralised, with acid generating potential, and the movement and storage of this material form a major part of the mine planning process. When the mineralised package is determined by an economic cut-off, the near-grade mineralised waste is usually dumped separately with view to later treatment should market conditions change and it becomes economically viable. Civil engineering design parameters are used in the design of the waste dumps, and special conditions apply to high-rainfall areas and to seismically active areas. Waste dump designs must meet all regulatory requirements of the country in whose jurisdiction the mine is located. It is also common practice to rehabilitate dumps to an internationally acceptable standard, which in some cases means that higher standards than the local regulatory standard are applied.(48)

Renewable energy(edit)

1625657231 308 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
The Minister of State for Power, Coal, New and Renewable Energy and Mines, Shri P. Goyal launching the energy efficient LED bulb as a part of the Green Technology Innovation, at IIT Madras, Tamil Nadu, India (2016).

Many mining sites are remote and not connected to the grid. Electricity is typically generated with diesel generators. Due to high transportation cost and theft during transportation, the cost of generating electricity is normally high. Renewable energy applications are becoming an alternative or amendment. Both solar and wind power plants can contribute in saving diesel costs at mining sites. Renewable energy applications have been built at mining sites.(52)
Cost savings can reach up to 70%.(53)

Industry(edit)

1625657231 840 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Mining exists in many countries. London is known as the capital of global "mining houses" such as Rio Tinto Group, BHP Billiton, and Anglo American PLC.(54) The US mining industry is also large, but it is dominated by the coal and other nonmetal minerals (e.g., rock and sand), and various regulations have worked to reduce the significance of mining in the United States.(54) In 2007 the total market capitalization of mining companies was reported at US$962 billion, which compares to a total global market cap of publicly traded companies of about US$50 trillion in 2007.(55) In 2002, Chile and Peru were reportedly the major mining countries of South America.(56) The mineral industry of Africa includes the mining of various minerals; it produces relatively little of the industrial metals copper, lead, and zinc, but according to one estimate has as a percent of world reserves 40% of gold, 60% of cobalt, and 90% of the world's platinum group metals.(57) Mining in India is a significant part of that country's economy. In the developed world, mining in Australia, with BHP Billiton founded and headquartered in the country, and mining in Canada are particularly significant. For rare earth minerals mining, China reportedly controlled 95% of production in 2013.(58)

1625657231 22 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

While exploration and mining can be conducted by individual entrepreneurs or small businesses, most modern-day mines are large enterprises requiring large amounts of capital to establish. Consequently, the mining sector of the industry is dominated by large, often multinational, companies, most of them publicly listed. It can be argued that what is referred to as the 'mining industry' is actually two sectors, one specializing in exploration for new resources and the other in mining those resources. The exploration sector is typically made up of individuals and small mineral resource companies, called "juniors", which are dependent on venture capital. The mining sector is made up of large multinational companies that are sustained by production from their mining operations. Various other industries such as equipment manufacture, environmental testing, and metallurgy analysis rely on, and support, the mining industry throughout the world. Canadian stock exchanges have a particular focus on mining companies, particularly junior exploration companies through Toronto's TSX Venture Exchange; Canadian companies raise capital on these exchanges and then invest the money in exploration globally.(54) Some have argued that below juniors there exists a substantial sector of illegitimate companies primarily focused on manipulating stock prices.(54)

Mining operations can be grouped into five major categories in terms of their respective resources. These are oil and gas extraction, coal mining, metal ore mining, nonmetallic mineral mining and quarrying, and mining support activities.(59) Of all of these categories, oil and gas extraction remains one of the largest in terms of its global economic importance. Prospecting potential mining sites, a vital area of concern for the mining industry, is now done using sophisticated new technologies such as seismic prospecting and remote-sensing satellites. Mining is heavily affected by the prices of the commodity minerals, which are often volatile. The 2000s commodities boom ("commodities supercycle") increased the prices of commodities, driving aggressive mining. In addition, the price of gold increased dramatically in the 2000s, which increased gold mining; for example, one study found that conversion of forest in the Amazon increased six-fold from the period 2003–2006 (292 ha/yr) to the period 2006–2009 (1,915 ha/yr), largely due to artisanal mining.(60)

Corporate classifications(edit)

Mining companies can be classified based on their size and financial capabilities:

  • Major companies are considered to have an adjusted annual mining-related revenue of more than US$500 million, with the financial capability to develop a major mine on its own.
  • Intermédiaire companies have at least $50 million in annual revenue but less than $500 million.
  • Junior companies rely on equity financing as their principal means of funding exploration. Juniors are mainly pure exploration companies, but may also produce minimally, and do not have a revenue exceeding US$50 million.(61)

Re their valuation, and stock market characteristics, see Valuation (finance) § Valuation of mining projects.

Regulation and governance(edit)

1625657231 791 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
EITI Global Conference 2016

New regulations and a process of legislative reforms aim to improve the harmonization and stability of the mining sector in mineral-rich countries.(62) New legislation for mining industry in African countries still appears to be an issue, but has the potential to be solved, when a consensus is reached on the best approach.(63) By the beginning of the 21st century the booming and increasingly complex mining sector in mineral-rich countries was providing only slight benefits to local communities, especially in given the sustainability issues. Increasing debate and influence by NGOs and local communities called for new approaches which would also include disadvantaged communities, and work towards sustainable development even after mine closure (including transparency and revenue management). By the early 2000s, community development issues and resettlements became mainstream concerns in World Bank mining projects.(63) Mining-industry expansion after mineral prices increased in 2003 and also potential fiscal revenues in those countries created an omission in the other economic sectors in terms of finances and development. Furthermore, this highlighted regional and local demand for mining revenues and an inability of sub-national governments to effectively use the revenues. The Fraser Institute (a Canadian think tank) has highlighted(clarification needed) the environmental protection laws in developing countries, as well as voluntary efforts by mining companies to improve their environmental impact.(64)

In 2007 the Extractive Industries Transparency Initiative (EITI) was mainstreamed(clarification needed) in all countries cooperating with the World Bank in mining industry reform.(63) The EITI operates and was implemented with the support of the EITI multi-donor trust fund, managed by the World Bank.(65) The EITI aims to increase transparency in transactions between governments and companies in extractive industries(66) by monitoring the revenues and benefits between industries and recipient governments. The entrance process is voluntary for each country and is monitored by multiple stakeholders including governments, private companies and civil society representatives, responsible for disclosure and dissemination of the reconciliation report;(63) however, the competitive disadvantage of company-by-company public report is for some of the businesses in Ghana at least, the main constraint.(67) Therefore, the outcome assessment in terms of failure or success of the new EITI regulation does not only "rest on the government's shoulders" but also on civil society and companies.(68)

On the other hand, implementation has issues; inclusion or exclusion of artisanal mining and small-scale mining (ASM) from the EITI and how to deal with "non-cash" payments made by companies to subnational governments. Furthermore, the disproportionate revenues the mining industry can bring to the comparatively small number of people that it employs,(69) causes other problems, like a lack of investment in other less lucrative sectors, leading to swings in government revenue because of volatility in the oil markets. Artisanal mining is clearly an issue in EITI Countries such as the Central African Republic, D.R. Congo, Guinea, Liberia and Sierra Leone – i.e. almost half of the mining countries implementing the EITI.(69) Among other things, limited scope of the EITI involving disparity in terms of knowledge of the industry and negotiation skills, thus far flexibility of the policy (e.g. liberty of the countries to expand beyond the minimum requirements and adapt it to their needs), creates another risk of unsuccessful implementation. Public awareness increase, where government should act as a bridge between public and initiative for a successful outcome of the policy is an important element to be considered.(70)

World Bank(edit)

1625657231 466 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

The World Bank has been involved in mining since 1955, mainly through grants from its International Bank for Reconstruction and Development, with the Bank's Multilateral Investment Guarantee Agency offering political risk insurance.(71) Between 1955 and 1990 it provided about $2 billion to fifty mining projects, broadly categorized as reform and rehabilitation, greenfield mine construction, mineral processing, technical assistance, and engineering. These projects have been criticized, particularly the Ferro Carajas project of Brazil, begun in 1981.(72) The World Bank established mining codes intended to increase foreign investment; in 1988 it solicited feedback from 45 mining companies on how to increase their involvement.(42):20

In 1992 the World Bank began to push for privatization of government-owned mining companies with a new set of codes, beginning with its report The Strategy for African Mining. In 1997, Latin America's largest miner Companhia Vale do Rio Doce (CVRD) was privatized. These and other developments such as the Philippines 1995 Mining Act led the bank to publish a third report (Assistance for Minerals Sector Development and Reform in Member Countries) which endorsed mandatory environment impact assessments and attention to the concerns of the local population. The codes based on this report are influential in the legislation of developing nations. The new codes are intended to encourage development through tax holidays, zero custom duties, reduced income taxes, and related measures.(42):22 The results of these codes were analyzed by a group from the University of Quebec, which concluded that the codes promote foreign investment but "fall very short of permitting sustainable development".(73) The observed negative correlation between natural resources and economic development is known as the resource curse.(citation needed)

1625657232 448 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
Mining transport in Devnya, Bulgaria.
1625657232 970 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
A coal miner in West Virginia spraying rockdust to reduce the combustible fraction of coal dust in the air.

Safety has long been a concern in the mining business, especially in sub-surface mining. The Courrières mine disaster, Europe's worst mining accident, involved the death of 1,099 miners in Northern France on March 10, 1906. This disaster was surpassed only by the Benxihu Colliery accident in China on April 26, 1942, which killed 1,549 miners.(74) While mining today is substantially safer than it was in previous decades, mining accidents still occur. Government figures indicate that 5,000 Chinese miners die in accidents each year, while other reports have suggested a figure as high as 20,000.(75) Mining accidents continue worldwide, including accidents causing dozens of fatalities at a time such as the 2007 Ulyanovskaya Mine disaster in Russia, the 2009 Heilongjiang mine explosion in China, and the 2010 Upper Big Branch Mine disaster in the United States. Mining has been identified by the National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) as a priority industry sector in the National Occupational Research Agenda (NORA) to identify and provide intervention strategies regarding occupational health and safety issues.(76) The Mining Safety and Health Administration (MSHA) was established in 1978 to "work to prevent death, illness, and injury from mining and promote safe and healthful workplaces for US miners."(77) Since its implementation in 1978, the number of miner fatalities has decreased from 242 miners in 1978 to 24 miners in 2019.(citation needed)

There are numerous occupational hazards associated with mining, including exposure to rockdust which can lead to diseases such as silicosis, asbestosis, and pneumoconiosis. Gases in the mine can lead to asphyxiation and could also be ignited. Mining equipment can generate considerable noise, putting workers at risk for hearing loss. Cave-ins, rock falls, and exposure to excess heat are also known hazards. The current NIOSH Recommended Exposure Limit (REL) of noise is 85 dBA with a 3 dBA exchange rate and the MSHA Permissible Exposure Limit (PEL) is 90 dBA with a 5 dBA exchange rate as an 8-hour time-weighted average. NIOSH has found that 25% of noise-exposed workers in Mining, Quarrying, and Oil and Gas Extraction have hearing impairment.(78) The prevalence of hearing loss increased by 1% from 1991 to 2001 within these workers.(citation needed)

Noise studies have been conducted in several mining environments. Stageloaders (84-102 dBA), shearers (85-99 dBA), auxiliary fans (84–120 dBA), continuous mining machines (78–109 dBA), and roof bolters (92–103 dBA) represent some of the noisiest equipment in underground coal mines.(79) Dragline oilers, dozer operators, and welders using air arcing were occupations with the highest noise exposures among surface coal miners.(80) Coal mines had the highest hearing loss injury likelihood.(81)

Proper ventilation, hearing protection, and spraying equipment with water are important safety practices in mines.(citation needed)

Human Rights(edit)

In addition to the environmental impacts of mining processes, a prominent criticism pertaining to this form of extractive practice and of mining companies are the human rights abuses occurring within mining sites and communities in close proximity of them.(82) Frequently, despite being protected by International Labor rights, miners are not given appropriate equipment to provide them with protection from possible mine collapse or from harmful pollutants and chemicals expelled during the mining process, work in inhumane conditions spending numerous hours working in extreme heat, darkness and 14 hour workdays with no allocated time for breaks.(83)

Child Labor(edit)

1625657232 739 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

Included within the human rights abuses that occur during mining processes are instances of child labor. These instances are a cause for widespread criticism of mines harvesting cobalt, a mineral essential for powering modern technologies such as laptops, smartphones and electric vehicles. Many of these cases of child laborers are found in the Democratic Republic of Congo. Reports have risen of children carrying sacks of cobalt weighing 25 kg from small mines to local traders(84) being paid for their work only in food and accommodation. A number of companies such as Apple, Google, Microsoft and Tesla have been implicated in lawsuits brought forth by families whose children were severely injured or killed during mining activities in Congo.(85) In December 2019, 14 Congolese families filed a lawsuit against Glencore, a mining company which supplies the essential cobalt to these multinational corporations with allegations of negligence that led to the deaths of children or injuries such as broken spines, emotional distress and forced labor.(citation needed)

Records(edit)

1625657232 640 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia

As of 2008, the deepest mine in the world is TauTona in Carletonville, South Africa, at 3.9 kilometres (2.4 mi),(86) replacing the neighboring Savuka Mine in the North West Province of South Africa at 3,774 metres (12,382 ft).(87) East Rand Mine in Boksburg, South Africa briefly held the record at 3,585 metres (11,762 ft), and the first mine declared the deepest in the world was also TauTona when it was at 3,581 metres (11,749 ft).(citation needed)

The Moab Khutsong gold mine in North West Province (South Africa) has the world's longest winding steel wire rope, which is able to lower workers to 3,054 metres (10,020 ft) in one uninterrupted four-minute journey.(88)

The deepest mine in Europe is the 16th shaft of the uranium mines in Příbram, Czech Republic, at 1,838 metres (6,030 ft),(89) second is Bergwerk Saar in Saarland, Germany, at 1,750 metres (5,740 ft).(citation needed)

The deepest open-pit mine in the world is Bingham Canyon Mine in Bingham Canyon, Utah, United States, at over 1,200 metres (3,900 ft). The largest and second deepest open-pit copper mine in the world is Chuquicamata in northern Chile at 900 metres (3,000 ft), which annually produces 443,000 tons of copper and 20,000 tons of molybdenum.(90)(91)(92)

The deepest open-pit mine with respect to sea level is Tagebau Hambach in Germany, where the base of the pit is 299 metres (981 ft) below sea level.(93)

The largest underground mine is Kiirunavaara Mine in Kiruna, Sweden. With 450 kilometres (280 mi) of roads, 40 million tonnes of annually produced ore, and a depth of 1,270 metres (4,170 ft), it is also one of the most modern underground mines. The deepest borehole in the world is Kola Superdeep Borehole at 12,262 metres (40,230 ft), but this is connected to scientific drilling, not mining.(94)

Metal reserves and recycling(edit)

1625657232 470 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
1625657232 382 Exploitation miniere Wikipedia - Exploitation minière - Wikipédia
A metal recycling plant in South Carolina that has been abandoned for years.

During the 20th century, the variety of metals used in society grew rapidly. Today, the development of major nations such as China and India and advances in technologies are fueling an ever-greater demand. The result is that metal mining activities are expanding and more and more of the world's metal stocks are above ground in use rather than below ground as unused reserves. An example is the in-use stock of copper. Between 1932 and 1999, copper in use in the US rose from 73 kilograms (161 lb) to 238 kilograms (525 lb) per person.(95)

95% of the energy used to make aluminium from bauxite ore is saved by using recycled material.(96) However, levels of metals recycling are generally low. In 2010, the International Resource Panel, hosted by the United Nations Environment Programme (UNEP), published reports on metal stocks that exist within society(97) and their recycling rates.(95)

The report's authors observed that the metal stocks in society can serve as huge mines above ground. However, they warned that the recycling rates of some rare metals used in applications such as mobile phones, battery packs for hybrid cars, and fuel cells are so low that unless future end-of-life recycling rates are dramatically stepped up these critical metals will become unavailable for use in modern technology.(citation needed)

As recycling rates are low and so much metal has already been extracted, some landfills now contain higher concentrations of metal than mines themselves.(98) This is especially true of aluminium, used in cans, and precious metals, found in discarded electronics.(99) Furthermore, waste after 15 years has still not broken down, so less processing would be required when compared to mining ores. A study undertaken by Cranfield University has found £360 million of metals could be mined from just four landfill sites.(100) There is also up to 20 MJ/kg of energy in waste, potentially making the re-extraction more profitable.(101) However, although the first landfill mine opened in Tel Aviv, Israel in 1953, little work has followed due to the abundance of accessible ores.(102)

Voir également(edit)

Les références(edit)

  1. ^ Agricola, Georg; Hoover, Herbert (1950). De re metallica. MBLWHOI Library. New York, Dover Publications.
  2. ^ Hartman, Howard L. SME Mining Engineering Handbook, Society for Mining, Metallurgy, and Exploration Inc, 1992, p. 3.
  3. ^ Swaziland Natural Trust Commission, "Cultural Resources – Malolotja Archaeology, Lion Cavern," Retrieved August 27, 2007,"Swaziland National Trust Commission – Cultural Resources – Malolotja Archaeology, Lion Cavern". Archived from the original on 2016-03-03. Retrieved 2016-02-05..
  4. ^ Peace Parks Foundation, "Major Features: Cultural Importance." Republic of South Africa: Author. Retrieved August 27, 2007, (1) Archived 2008-12-07 at the Wayback Machine.
  5. ^ "ASA – October 1996: Mining and Religion in Ancient Man". www2.asa3.org. Retrieved 2015-06-11.
  6. ^ Shaw, I. (2000). The Oxford History of Ancient Egypt. New York: Oxford University Press, pp. 57–59.
  7. ^ une b Shaw, I. (2000). The Oxford History of Ancient Egypt. New York: Oxford University Press, p. 108.
  8. ^ "MINING GREECE ANCIENT MINES". www.miningreece.com. 2014-12-10. Retrieved 2015-06-11.
  9. ^ "Mining Greece Ancient Quarries in Thassos". www.miningreece.com. 2014-12-10. Retrieved 2015-06-11.
  10. ^ "Mining Greece the Goldmines of Alexander the Great". www.miningreece.com. 2014-12-10. Retrieved 2015-06-11.
  11. ^ Calvo, Miguel (2003). Minerales y Minas de España. Vol. II. Sulfuros y sulfosales. Vitoria, Spain: Museo de Ciencias Naturales de Alava. pp. 205–335. ISBN 84-7821-543-3.
  12. ^ "The Independent, 20 Jan. 2007: The end of a Celtic tradition: the last gold miner in Wales". News.independent.co.uk. 2007-01-20. Archived from the original on July 6, 2008. Retrieved 2013-06-22.
  13. ^ "Web Hosting, Reseller Hosting & Domain Names from Heart Internet". romans-in-britain.org.uk. Archived from the original on July 20, 2010.
  14. ^ A culture of Improvement. Robert Friedel. MIT Press. 2007. p. 81
  15. ^ "Chapter 7: Medieval Silver and Gold". Mygeologypage.ucdavis.edu. Archived from the original on 2013-07-14. Retrieved 2013-06-22.
  16. ^ Heaton Herbert (1948) Economic History of Europe. A Harper International Edition. Fifth printing. February 1968. p. 316
  17. ^ Heiss, Andreas G.; Oeggl, Klaus (2008). "Analysis of the fuel wood used in Late Bronze Age and Early Iron Age copper mining sites of the Schwaz and Brixlegg area (Tyrol, Austria)". Vegetation History and Archaeobotany. 17 (2): 211–21. CiteSeerX 10.1.1.156.1683. doi:10.1007/s00334-007-0096-8. S2CID 15636432.
  18. ^ The use of Firesetting in the Granite Quarries of South India Paul T. Craddock The Bulletin of the Peak District Mines Historical Society, Vol. 13 Number 1. 1996
  19. ^ "The Spanish Tradition in Gold and Silver Mining." Otis E. Young Arizona and the West, Vol. 7, No. 4 (Winter, 1965), pp. 299–314 (Journal of the Southwest) JSTOR 40167137.
  20. ^ Fiji through the Prism of Geology and Mines Inspection. Chapter 5 in: White F. (2020). Miner with a Heart of Gold: biography of a mineral science and engineering educator. Friesen Press, Victoria. ISBN 978-1-5255-7765-9 (Hardcover) 978-1-5255-7766-6 (Paperback) 978-1-5255-7767-3 (eBook)
  21. ^ une b Lankton, L. (1991). Cradle to Grave: Life, Work, and Death at the Lake Superior Copper Mines. New York: Oxford University Press, pp. 5–6.
  22. ^ une b c West, G.A. (1970). Copper: its mining and use by the aborigines of the Lake Superior Region. Westport, Conn: Greenwood Press.
  23. ^ une b Ricard, T. A. (1932), A History of American Mining, McGraw-Hill Book Company.
  24. ^ Vaden, H.E. & Prevost. G. (2002). Politics of Latin America: The Power Game. New York: Oxford University Press, p. 34.
  25. ^ Maynard, S.R., Lisenbee, A.L. & Rogers, J. (2002). Preliminary Geologic Map of the Picture Rock 7.5 – Minute Quadrangle Sante Fe County, Central New Mexico. New Mexico Bureau of Geology and Mineral Resources, Open-File Report DM-49.
  26. ^ The Cerrillos Hills Park Coalition, (2000). Cerrillos Hills Historic Park Vision Statement. Public documents: Author. Retrieved August 27, 2007, (2). Archived August 1, 2012, at the Wayback Machine
  27. ^ The WPA Guide to Wisconsin: The Badger State, Federal Writers' Project, Trinity University Press, Wisconsin, USA, 2013, p. 451. Retrieved November 15, 2018.
  28. ^ McClure R, Schneider A. The General Mining Act of 1872 has left a legacy of riches and ruin. Seattle PI.
  29. ^ Boorstin, D.J. (1965). The Americans: The National Experience. New York: Vintage Books, pp. 78–81.
  30. ^ une b Miller C. (2013). Atlas of US and Canadian Environmental History, p. 64. Taylor & Francis.
  31. ^ History of Australia's Minerals Industry. Australian Atlas of Minerals Processing, Mines, and & Processing Centres.
  32. ^ McGill University. Sunset of a Transformational Career. Chapter 16 in: White F. Miner with a Heart of Gold: biography of a mineral science and engineering educator. Friesen Press, Victoria. 2020. ISBN 978-1-5255-7765-9 (Hardcover) 978-1-5255-7766-6 (Paperback) 978-1-5255-7767-3 (eBook)
  33. ^ Hartmann HL. Introductory Mining Engineering, p. 11. First chapter.
  34. ^ "In Situ Leach Mining (ISL) of Uranium". World-nuclear.org. Archived from the original on 2010-08-17. Retrieved 2013-06-22.
  35. ^ "Mechanical Seals | How Mechanical Seal Work?".
  36. ^ "Mining, Quarrying & Prospecting: The Difference between Mining, Quarrying & Prospecting". mqp-geotek.blogspot.co.uk. 2010-10-31. Archived from the original on 2015-06-12. Retrieved 2015-06-11.
  37. ^ Landfill Mining Landfill Mining, Preserving Resources through Integrated Sustainable Management of Waste, Technical Brief from the World Resource Foundation
  38. ^ Krook, Joakim; Svensson, Niclas; Eklund, Mats (2012-03-01). "Landfill mining: A critical review of two decades of research". La gestion des déchets. 32 (3): 513–20. doi:10.1016/j.wasman.2011.10.015. ISSN 0956-053X. PMID 22083108.
  39. ^ "Metallurgy – Extractive metallurgy". Encyclopedia Britannica. Retrieved 2021-06-04.
  40. ^ "Mining Concentrate Thickener". Red Meters. Retrieved 2021-03-29.
  41. ^ Leotaud, V. R. "Scientists develop technique to reduce cost, environmental impact of mining precious metal", by Valentina Ruiz LeotaudMining.com, June 10, 2018.
  42. ^ une b c e F Moody R. (2007). Rocks and Hard Places. Zed Books.
  43. ^ Abrahams D. (2005). Regulations for Corporations: A historical account of TNC regulation Archived 2011-10-01 at the Wayback Machine, p. 6. UNRISD.
  44. ^ Chapin, Mac (2004-10-15). "A Challenge to Conservationists: Can we protect natural habitats without abusing the people who live in them?". World Watch Magazine. 6. 17. Archived from the original on 2010-08-02. Retrieved 2010-02-18.
  45. ^ Bloom, M.J. & Denison, M. (2012) Environmental management for extractives, PROFESSIONAL EVIDENCE AND APPLIED KNOWLEDGE SERVICES http://partnerplatform.org/?zl177g4a
  46. ^ "What is the Cost of Mining Gold?". Visual Capitalist. 2013-05-21. Retrieved 2015-06-11.
  47. ^ une b c US EPA. (1994). Technical Report: Design and Evaluation of Tailings Dams(dead link).
  48. ^ une b c TE Martin, MP Davies. (2000). Trends in the stewardship of tailings dams.
  49. ^ "Exclusive: Barrick faces sanctions for Argentina cyanide spills". Reuters. 2017-05-08.
  50. ^ Leppänen, Jaakko Johannes; Weckström, Jan; Korhola, Atte (2017-09-05). "Multiple mining impacts induce widespread changes in ecosystem dynamics in a boreal lake". Scientific Reports. 7 (1): 10581. Bibcode:2017NatSR…710581L. doi:10.1038/s41598-017-11421-8. ISSN 2045-2322. PMC 5585241. PMID 28874843.
  51. ^ Coumans C. (2002). Mining's Problem with Waste Archived 2017-07-06 at the Wayback Machine. MiningWatch Canada.
  52. ^ "Database "Renewable Energy & Mining": Wind & solar".
  53. ^ "At Mining Sites Renewable Energy Systems are up to 70 Percent Less Expensive than Diesel Power". 2014-10-16.
  54. ^ une b c MacDonald A. (2002). Industry in Transition: A Profile of the North American Mining Sector. Free full-text Archived 2013-09-15 at the Wayback Machine.
  55. ^ Reuters. Global stock values top $50 trln: industry data.
  56. ^ Environmental Effects of Foreign Investment Versus Domestic Investment in the Mining Sector In Latin-America. OECD.
  57. ^ Mining in Africa – Overview. Mbendi.
  58. ^ China's Continuing Monopoly Over Rare Earth Minerals. U.S. News & World Report.
  59. ^ ESMD, US Census Bureau Classification Development Branch. "US Census Bureau Site North American Industry Classification System main page". www.census.gov. Retrieved 2018-07-19.
  60. ^ Swenson JJ, Carter CE, Domec J-C, Delgado CI (2011) Gold Mining in the Peruvian Amazon: Global Prices, Deforestation, and Mercury Imports. PLoS ONE 6(4): e18875. doi:10.1371/journal.pone.0018875. Lay summary: Amazon Gold Fever Comes with a High Environmental Cost Archived 2013-03-09 at the Wayback Machine.
  61. ^ "Metals Economics Group World Exploration Trends Report" (PDF). Metals Economics Group Inc. Retrieved 2009-05-05.
  62. ^ Cambell, Bonnie (2008). "Regulation & Legitimacy in the Mining Industry in Africa: Where does" (PDF). Review of African Political Economy. 35 (3): 367–89. doi:10.1080/03056240802410984. S2CID 154670334. Retrieved 7 April 2011.
  63. ^ une b c "The World Bank's Evolutionary Approach to Mining Sector Reform" (PDF). The World Bank. Archived from the original (PDF) on 2014-04-17. Retrieved 4 April 2011.
  64. ^ Do Canadian mining companies operating abroad face weaker environmental regulations? Archived 2018-07-06 at the Wayback Machine. MiningFacts.org. Fraser Institute.
  65. ^
  66. ^ Business and Human Right Resource Centre (2009). "Principles: Extractive Industries Transparency Initiative (EITI)". Archived from the original on 8 April 2011. Retrieved 6 April 2011.
  67. ^ The Ghanaian Journal. "At the Fifth EITI Global Conference". Retrieved 3 April 2011.
  68. ^
  69. ^ une b World Bank's Oil, Gas and Mining Policy and Operations Unit (COCPO). "Advancing the EITI in the Mining Sector: Implementation Issues" (PDF). Retrieved 6 April 2011.
  70. ^ Revenue Watch Institute 2010. "Promoting Transparency in the Extractive Sectors: An EITI Training for Tanzania Legislators". Archived from the original on July 20, 2011. Retrieved 6 April 2011.
  71. ^ For an overview of the Bank and mining, see Mining, Sustainability and Risk:World Bank Group Experiences Archived 2011-09-29 at the Wayback Machine.
  72. ^ See the 1995 World Development 23(3) pp. 385–400.
  73. ^ GRAMA. (2003). The Challenges of Development, Mining Codes in Africa And Corporate Responsibility. In: International and Comparative Mineral Law and Policy:
    Trends and Prospects. Summarized in the African Mining Codes Questioned. Archived January 1, 2016, at the Wayback Machine
  74. ^ "Marcel Barrois". Le Monde (in French). March 10, 2006.(permanent dead link)
  75. ^ "Where The Coal Is Stained With Blood". Temps. March 2, 2007
  76. ^ "NORA Mining Sector Council | NIOSH | CDC". www.cdc.gov. 2017-10-24. Retrieved 2018-02-22.
  77. ^ "Mission | Mine Safety and Health Administration (MSHA)". www.msha.gov. Retrieved 2018-07-19.
  78. ^ Masterson, Elizabeth A.; Deddens, James A.; Themann, Christa L.; Bertke, Stephen; Calvert, Geoffrey M. (April 2015). "Trends in worker hearing loss by industry sector, 1981–2010". American Journal of Industrial Medicine. 58 (4): 392–401. doi:10.1002/ajim.22429. ISSN 1097-0274. PMC 4557728. PMID 25690583.
  79. ^ "Summary of Longwall and Continuous Miner Section Noise Studies in Underground Coal Mines". www.cdc.gov. Retrieved 2018-07-19.
  80. ^ "Worker exposure and equipment noise in large surface coal mines". www.cdc.gov. Retrieved 2018-07-19.
  81. ^ Sun, Kan; Azman, Amanda S. (March 2018). "Evaluating hearing loss risks in the mining industry through MSHA citations". Journal of Occupational and Environmental Hygiene. 15 (3): 246–62. doi:10.1080/15459624.2017.1412584. ISSN 1545-9632. PMC 5848488. PMID 29200378.
  82. ^ Spohr, Maximilian (January 2016). Human Rights Risks in Mining – A Baseline Study (PDF). BGR. p. dix. Retrieved 28 December 2020.
  83. ^ Tamufor, Lindlyn. Human Rights Violations in Africa's Mining Sector (PDF). Ghana: Third World Network – Africa. p. 9. Retrieved 28 December 2020.
  84. ^ Financial Times. "Congo, Child Labor and Your Electric Car". www.ft.com. Financial Times.
  85. ^ Kelly, Annie (16 December 2019). "Apple and Google named in US lawsuit over Congolese child cobalt mining deaths". The Guardian. Retrieved 18 January 2021.
  86. ^ "TauTona, Anglo Gold – Mining Technology". SPG Media Group PLC. 2009-01-01. Retrieved 2009-03-02.
  87. ^ Naidoo, Brindaveni (2006-12-15). "TauTona to take 'deepest mine' accolade". Creamer Media's Mining Weekly Online. Archived from the original on 2007-08-19. Retrieved 2007-07-19.
  88. ^ "Mining and minerals in South Africa". SouthAfrica.info. 8 August 2012. Retrieved 13 August 2012.
  89. ^ "Mineral deposits: from their origin to their environmental impacts". Taylor & Francis. January 1995. ISBN 9789054105503.
  90. ^ "Chuquicamata | MINING.com". 2012-07-17. Retrieved 2015-06-11.
  91. ^ "Chuquicamata's Life Underground Will Cost a Fortune, but is Likely to Pay Off for Codelco | Copper Investing News". 2015-04-06. Archived from the original on April 6, 2015. Retrieved 2015-06-11.
  92. ^ "The TEX Report Ltd". www.texreport.co.jp. Retrieved 2015-06-11.
  93. ^ "Nordrhein-Westfalen in Zahlen und Geodaten" (PDF).
  94. ^ Piesing, Mark. "The deepest hole we have ever dug". www.bbc.com. Retrieved 2021-05-04.
  95. ^ une b The Recycling Rates of Metals: A Status Report 2010, International Resource Panel, United Nations Environment Programme
  96. ^ Tread lightly: Aluminium attack Carolyn Fry, Guardian.co.uk, 22 February 2008.
  97. ^ Metal Stocks in Society: Scientific Synthesis 2010, International Resource Panel, United Nations Environment Programme
  98. ^ "Landfill mining: new opportunities ahead?" (PDF). MacFarlanes. Retrieved 2015-06-11.
  99. ^ "Landfill Mining". www.enviroalternatives.com. Retrieved 2015-06-11.
  100. ^ "Study shows around £360 million of metals could be mined from just four landfill sites". www.rebnews.com. Archived from the original on 2015-06-12. Retrieved 2015-06-11.
  101. ^ "Enhanced Landfill Mining: Material recovery, energy utilisation and economics in the EU (Directive) perspective" (PDF). Enhanced Landfill Mining. Archived from the original (PDF) on 2015-06-12. Retrieved 2015-06-11.
  102. ^ "Assessing the opportunities of landfill mining". www.rug.nl. Research database – University of Groningen. Retrieved 2015-06-11.

Lectures complémentaires(edit)

  • Woytinsky, W.S., and E.S. Woytinsky. World Population and Production Trends and Outlooks (1953) pp. 749–881; with many tables and maps on the worldwide mining industry in 1950, including coal, metals and minerals
  • Ali, Saleem H. (2003). Mining, the Environment and Indigenous Development Conflicts. Tucson AZ: University of Arizona Press.(ISBN missing)
  • Ali, Saleem H. (2009). Treasures of the Earth: need, greed and a sustainable future. New Haven and London: Yale University Press(ISBN missing)
  • Even-Zohar, Chaim (2002). From Mine to Mistress: Corporate Strategies and Government Policies in the International Diamond Industry. Mining Journal Books. p. 555. ISBN 978-0-9537336-1-3.
  • Geobacter Project: Gold mines may owe their origins to bacteria (in PDF format)
  • Garrett, Dennis. Alaska Placer Mining(ISBN missing)
  • Jayanta, Bhattacharya (2007). Principles of Mine Planning (2nd ed.). Wide Publishing. p. 505. ISBN 978-81-7764-480-7.
  • Morrison, Tom (1992). Hardrock Gold: a miner's tale.ISBN 0-8061-2442-3
  • John Milne. The Miner's Handbook: A Handy Reference on the subjects of Mineral Deposits (1894) Mining operations in the 19th century. The Miner's Handbook: A Handy Book of Reference on the Subjects of Mineral Deposits, Mining Operations, Ore Dressing, Etc. For the Use of Students and Others Interested in Mining Matters
  • Aryee, B., Ntibery, B., Atorkui, E. (2003). "Trends in the small-scale mining of precious minerals in Ghana: a perspective on its environmental impact", Journal of Cleaner Production 11: 131–40
  • The Oil, gas and Mining Sustainable Community Development Fund (2009) Social Mine Closure Strategy, Mali (in CommDev: Projects: Social Mine Closure Strategy, Mali)
  • White F. (2020). Miner with a Heart of Gold: biography of a mineral science and engineering educator. Friesen Press, Victoria. ISBN 978-1-5255-7765-9 (Hardcover) 978-1-5255-7766-6 (Paperback) 978-1-5255-7767-3 (eBook)

Liens externes(edit)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *